Skip links

Prise en charge ambulatoire de l’enfant

Prise en charge ambulatoire de l’enfant

Parcours du patient à la clinique St Jean

Bien préparer l’hospitalisation de son enfant à la clinique St-Jean à Montpellier. C’est l’objectif de cette vidéo souhaitée par les médecins anesthésistes de l’établissement. Ce parcours patient vous explique les différentes étapes de la prise en charge ambulatoire d’un enfant de son entrée dans l’établissement à sa sortie.
Interview du Dr Christian Callabuig : Médecin Anesthésiste pédiatrique

Prise en charge ambulatoire

de l’enfant

Vous arrivez à la clinique Saint-Jean avec votre enfant le jour qui a été choisi en commun avec l’anesthésiste. Vous prenez un ticket qui va vous donner un ordre de passage pour l’intervention, en sachant que les secrétaires de l’accueil ont des ordres de passage privilégiés. Les enfants rentrent à des heures échelonnées pour qu’ils n’aient pas trop à attendre dans la clinique. En effet, toute admission d’enfant est prioritaire dans la clinique Saint-Jean, en ambulatoire comme en hospitalisation. Lors d’une première consultation, l’enfant s’est déjà familiarisé avec les lieux, et il a rencontré l’anesthésiste et le chirurgien qui vont le prendre en charge.

On estime que l’enfant doit être présent à la clinique dans l’heure qui précède son entrée au bloc opératoire.

L’enfant va monter dans le service avec ses parents, et une personne du service va l’installer dans sa chambre et expliquer ce qui va se passer avant et après l’intervention. Quelques questions sont posées sur l’état de santé de l’enfant depuis la dernière consultation et ensuite, l’enfant prend une douche avec du savon, revêt une tenue de bloc opératoire et s’installe dans son lit (un berceau pour les enfants jusqu’à 5 ans, ou un lit chariot pour les enfants plus âgés). Son père ou sa mère met à son tour une tenue de bloc opératoire  pour pouvoir l’accompagner le plus longtemps possible. Un brancardier vient chercher l’enfant et le père ou la mère, et ils s’installent dans une petite salle d’attente dédiée à la pédiatrie à côté du bloc, pendant cinq à dix minutes, jusqu’à ce qu’une infirmière vienne chercher l’enfant et rentre avec lui dans le bloc. Grâce à cette prise en charge personnalisée, l’enfant arrive au bloc opératoire en confiance parce qu’il connaît les personnes qui s’occupent de lui.

Le père ou la mère  doit enlever sa tenue, la jeter à la poubelle, et remonter dans la chambre pour attendre son enfant.

L’intervention démarre cinq minutes après l’entrée au bloc, le temps d’endormir l’enfant, de le préparer et de l’opérer.

Une fois que l’enfant a été opéré, on le garde un moment en salle de réveil, puis on le remonte dans sa chambre où il retrouve ses parents, et on met en place une surveillance avec des infirmières. On le réalimente (après l’accord de l’anésthésite), et l’enfant part entre 13 et 16 h. En effet, un enfant qui est rentré à la clinique à 9 h sort souvent entre 13 et 14 h, après une hospitalisation qui dure donc de 4 à 5 heures

Quand l’enfant sort de la clinique, il faut rentrer immédiatement à la maison, l’installer confortablement sur un canapé avec des livres, des jeux calmes, ou devant la télévision. Il lui faut un endroit reposant et rassurant psychologiquement et physiquement, mais il n’est pas nécessaire qu’il reste allongé dans son lit.